Pourquoi de si grands écarts de prix pour un même timbre ?

Je désire attirer l’attention des collectionneurs sur la rareté des timbres classiques d’une qualité exceptionnelle par leur nuance, oblitération ou marges.

Pour ces timbres, l’indice de rareté est de 1 sur 1000 et le prix est de 4 à 5 fois plus élevé que celui d’un timbre « normal ». Pourquoi ?

Un exemple, le N° 6 1f carmin Cérès oblitéré :

N° 6 1f carmin Cérès oblitéré avec 4 marges normales

Prix: 400€

N° 6 1f carmin Cérès oblitéré avec grandes marges équilibrées dont 5 voisins

Prix: 1000€

Le 1er timbre qui possède 4 marges « normales » est très beau mais de qualité courante et peut se trouver facilement dans le commerce.

Le 2ème timbre possède de grandes marges équilibrées dont 5 voisins (c’est-à-dire 5 filets ou parties de filets appartenant à d’autres timbres) ce qui est extrêmement rare, et il ne faudrait pas moins de 10 ans pour se procurer un timbre identique !

Qu’en est-il à l’étranger ?

On observe que les écarts de prix pour de tels timbres sont beaucoup plus importants qu’en France et reflètent l’indice de rareté.

En France, les collectionneurs ont l’avantage de bénéficier d’un marché où les prix pour de tels timbres seraient beaucoup plus élevés au-delà de nos frontières…